Vous éprouvez régulièrement des difficultés à vous endormir le soir ? Vous n’arrêtez pas de vous réveiller au milieu de la nuit sans pouvoir retrouver le sommeil ? Et si la marche quotidienne était la solution à vos troubles du sommeil ? 

Il est bien connu que le fait de pratiquer une activité physique régulière la journée est un excellent moyen pour améliorer la qualité de son sommeil et profiter d’un sommeil réparateur la nuit. Et pourtant, si nous sommes tous au courant des bienfaits du sport en ce qui concerne notre sommeil et même notre santé en général, nous sommes encore bien nombreux à ne pas y avoir succombé. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette absence d’activité sportive, des raisons à la fois personnelles (les enfants à gérer, le coût financier, …), comme professionnelles (le manque de temps, la fatigue après une journée de travail …). 

Plusieurs études ont pourtant déjà démontré qu’il existe un lien positif entre l’exercice physique et le sommeil. Au delà d’une bonne alimentation saine et équilibrée, effectuer une activité  physique et régulière la journée permettrait de trouver plus facilement le sommeil et de bénéficier d’un sommeil réparateur. L’activité physique aurait par exemple un effet anti-stress et anti-anxiété qui permettrait de dormir plus sereinement. En définitive, comme le déclarent François Duforez et Damien Leger (Centre du Sommeil et de la Vigilance) “Toutes les études convergent pour montrer que la sédentarisation diminue l’amplitude des rythmes circadiens. Par voie de conséquence, le sommeil normal (et récupérateur) ne pourrait être obtenu que chez des sujets actifs.

Aujourd’hui, une nouvelle étude américaine a décidé de souligner l’importance d’une activité physique régulière par rapport à notre sommeil. Cette étude, publiée dans la revue Sleep Health, établi pour la première fois un lien entre la marche quotidienne et la qualité du sommeil. 

Prendre le temps de marcher pour mieux dormir le soir

Afin de mettre en évidence ce lien existant entre la marche quotidienne et la qualité du sommeil, les chercheurs américains ont décidé de suivre pendant un mois 59 sujets âgés de 30 à 60 ans. Ces personnes, suivies grâce à des bracelets connectés, avaient pour mission d’effectuer 2000 pas supplémentaires par jour soit 1,5km de marche en plus par semaine. 

“Les adultes de 30 ans et plus n’ont pas toujours la possibilité de faire de l’exercice à haute intensité, et ces catégories d’âges sont également les plus susceptibles de mal dormir. Nous voulions voir si quelque chose de plus simple à mettre en place, comme la marche, pouvait avoir un impact positif.“ déclare Alycia N. Sullivan Bisson, principale auteur de l’étude 

Au final, les résultats de cette étude démontrent bien les bienfaits de la marche sur le sommeil. En effet, les personnes qui ont suivi les conseils des chercheurs et qui allongé leur temps de marche quotidienne pendant un mois ont avoué mieux dormir que les personnes qui n’ont pas respecté cette mission et qui ont été moins actives. Une légère différence est également notable entre les sexes. En effet, il semblerait que les femmes aient remarqué des améliorations plus importantes et plus nettes de la qualité de leur sommeil par rapport aux hommes. 

Au vu des résultats, les chercheurs américains déclarent que “Privilégier la marche lorsque cela est possible et effectuer davantage de pas constitueraient un moyen simple d’améliorer notre sommeil.“

Quelques conseils pour mieux dormir

Il existe évidemment quelques conseils basiques à mettre en pratique afin d’améliorer son sommeil :

  • Arrêter le café ou le thé à partir de 14h.
  • Eviter les boissons sucrées après 16h.
  • Pratiquer une activité physique régulière, le matin ou le midi.
  • Se déconnecter des écrans 1h avant d’aller se coucher.
  • Se coucher à heure fixe pour habituer notre cerveau et notre corps.
  • Arrêter de travailler ou de regarder la télé dans son lit. Le lit doit avoir une seule fonction, celle de se reposer et de dormir.

Quelques chiffres intéressants

  • 1,4 milliard d’adultes dans le monde ne pratiquent pas d’activité physique 
  • 1 femme sur 3 a un niveau d’activité physique insuffisant 
  • 1 homme sur 4 a un niveau d’activité physique insuffisant 
  • Pays occidentaux : 42% des femmes ont une activité physique insuffisante contre 31% des hommes

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2352721819301056?via%3Dihub